Radiothérapeute H/F- Région Aquitaine (33)

soin
Référence : 4742E1078
Date de publication : 04/02/19
Région : Aquitaine

Cet établissement de Santé Privé d’intérêt collectif (ESPIC) contribue depuis plus de 90 ans au progrès médical et au rayonnement international de la recherche en matière de prévention, de dépistage et de traitement du cancer.

Comme les 17 autres centres de lutte contre le cancer, il est chargé d’une triple mission de soins, de recherche et d’enseignement, dans une pratique de pluridisciplinarité dans l’ensemble de ces domaines.
Son modèle est basé sur la continuité entre la recherche fondamentale et les soins. Fondé sur le rapprochement des chercheurs, des soignants et des patients, il permet d’accélérer la mise à disposition des diagnostics et des traitements nouveaux.

Près de 1000 collaborateurs, dont plus d’une centaine de médecins, permettent d’assurer ces différentes missions.

 
Le Plateau technique de Radiothérapie :
Radiothérapie externe:
Le plateau technique est composé de
– 2 accélérateurs Clinac 2100C/D et 2300IX avec imagerie embarquée et VMAT,
– 1 Novalis TrueBeam STX (Exactrac),
– 1 Tomothérapie hélicoïdale H – 2 stations de calcul,
– 8 TPS Eclipse 13.7 Varian,
– 2 stations de contourage Varian,
– système R et V : ARIA V13,
– 1 station Aquilab- Artiview (évlauation des contourages, évaluation et comparaison
dosimétrique),
– 1 station Iplan/Elements – Dosimétrie stéréotaxique intra-cranienne.

Le département offre diverses techniques de traitement :
– Plus de 45% des traitements sont réalisés en arcthérapie dynamique avec modulation d’intensité,
gating respiratoire : Spiro Dyn’R pour les localisations mammaires et RPM varian pour les localisations pulmonaires,
– Irradiation corporelle totale,
– stéréotaxie extra et intracranienne (Contentions : Bodyfix – moldcare – coussin sous vide – compression abdominale – cadre frameless).

 

La curiethérapie :
– 1 projecteur de sources radioactives Nucletron pour la curiethérapie HDR,
– 1 projecteur Nucletron pour la curiethérapie à bas débit pulsé PDR,
– Technique VARISEED pour implants permanents iode 125,
– 2 chambres protégées de curiethérapie.

L’imagerie :
– 1 scanner GE 580RT dédié radiothérapie : simulation virtuelle LAP Pictor,
– CT4D Advantage window + RPM.

Collaboration avec le service d’Imagerie Médicale :
– 1 scanner HightSpeed 16 G.E,
– 1 IRM Philips Intera 1.5T Philips,
– 1 TEP Gemini Philips et SPECT-CT Discovery nM/CT 670.

 
Le poste proposé :
L’équipe compte 6 radiothérapeutes, 2 CCA, 6 internes, 5.1 ETP physiciens médicaux, 5 dosimétristes, 2 techniciens mesures physiques, 2 DQPRM, 1 cadre de santé, 22 manipulateurs, 7 assistantes médicales, 4 ASH.

Les missions:
– Traitement des localisations en radiothérapie externe (environ 1 400/an) et/ou curiethérapie (environ 100/an)
– Participation aux réunions pluridisciplinaires des localisations prises en charge
– Activités de recherche clinique
– Développer les relations transversales avec les autres départements de l’Institut
– Collaboration étroite avec l’équipe de physique médicale pour le développement des techniques innovantes.

 
Le profil attendu :
– Doctorat de Médecine délivré par un pays de l’Union Européenne
– DES ou diplôme de spécialiste en Radiothérapie et Oncologie option Radiothérapie délivré par un pays de l’Union Européenne
– Inscrit ou rapidement inscriptible à l’Ordre des Médecins en France
– 5 à 6 ans minimum en onco-radiothérapie avec idéalement une expérience dans les CHU / CLCC
– Compétence appréciée en stéréotaxie

Poste à pourvoir dès que possible
Statut salarié, selon CCN des Centres de Lutte Contre le Cancer

 
Si vous êtes intéressé(e) par ce poste, n’hésitez pas à contacter Catherine SCHLEICHER par téléphone au +33 1 46 99 66 86, par e-mail : cschleicher@antenor.fr – ou par courrier sous la référence 4742E1078 au 88 ter avenue du Général Leclerc – 92514 Boulogne Billancourt Cedex

Postuler