Important Informations COVID-19


Concernant le COVID-19 et suite aux mesures gouvernementales,

Vous êtes invité.e à continuer de postuler et vous inscrire en ligne.

Les cabinets sont fermés au public, néanmoins les équipes continuent de travailler et sont disponibles pour vous accompagner dans vos recherches, en ligne, par téléphone et mail.

OK

Nouvelles pratiques du recrutement : l’entretien à distance

Distanciation : le recrutement aussi !

 

Le recrutement, au même titre que quasiment tout le fonctionnement de notre société, se trouve largement impacté par le contexte sanitaire que nous traversons depuis le printemps.

 

Un coup d’œil dans le rétro nous permet de constater que le recrutement distancié n’a fait que s’accélérer depuis mars 2020.

 

En effet, certains cabinets de recrutement avaient pour réelle valeur ajoutée de ne pas répondre aux sirènes des entretiens d’embauche par écran interposé. C’était là leur marque de fabrique, leur « label » de qualité dans leurs échanges avec les candidats rencontrés. Atouts mis en avant dans leurs relations avec leurs clients afin de se distinguer de leurs concurrents. Mais comme dirait la pub : « ça, c’était avant… ».

 

Car pour adapter son activité, la fonction du recrutement a dû passer à la vitesse supérieure dans la pratique des recrutements à distance. Sans autre choix possible. 

 

Bien sûr, les solutions technologiques permettaient déjà d’envisager d’autres possibles dans la façon de recruter des candidats, mais ces solutions 2.0 ne venaient en aucun cas « à la place » de l’entretien en face à face. Elles intervenaient « en complément de ».

 

On a commencé à recourir aux entretiens en visio lorsque les difficultés pour faire venir les candidats en entretiens sont devenues de plus en plus compliquées à contourner – ceci se justifiant la plupart du temps par un déplacement long et coûteux dans des process de plus en plus accélérés. 

 

On a continué à y faire appel au-fur-et-à mesure des progrès réalisés dans les supports digitaux dont nous disposons tous aujourd’hui.

 

Pour finalement, réaliser quasi systématiquement les recrutements à distance.

 

Pour les recruteurs, comme pour les candidats, le recrutement 100% virtuel, n’est pas toujours un exercice aussi facile qu’il y parait.

 

L’écran, qui peut sembler protecteur dans un premier temps, peut se révéler difficile à appréhender. On peut penser que se trouver derrière un écran facilite les échanges, en les rendant peut être un peu moins formels. 

 

 

Attention, danger !!

 

Le côté formel de l’entretien ne peut en aucun cas être minimisé par l’interface d’un écran. 

 

Le recruteur doit toujours faire preuve d’expertise dans la présentation des postes qu’il propose. Il doit toujours donner envie aux candidats de rejoindre les équipes des clients pour lesquels il recrute.

 

Le candidat, quant à lui, doit garder à l’esprit que le niveau d’exigence de son interlocuteur est le même qu’en entretien face/face dans la connaissance notamment de la structure pour laquelle il postule.

 

La présentation vestimentaire ne tolère aucun laisser aller. Etre dans son salon pour faire passer ou passer un entretien d’embauche ne doit pas faire oublier que la tenue ne se limite pas à la partie supérieure du corps ! On oublie la veste de tailleur / de costume et le pantalon de sport ! Imaginons un instant, la nécessité de se lever pour contrer un éventuel problème technique et dévoiler ainsi notre look dans son ensemble ! 

 

Puisque nous évoquons le look, pensons à le soigner (comme en vrai !) en évitant la barbe de trois jours ou encore l’abus de maquillage comme sur un plateau télé. Souvenons-nous que la webcam n’est pas toujours flatteuse dans sa résolution ! ...

 

Pas évident non plus (surtout lors des premiers échanges) de ne pas regarder son interlocuteur sur l’écran mais de faire (presque) abstraction de ce dernier en pensant à bien regarder dans la webcam, ceci pour limiter au maximum l’effet « yeux baissés » !

 

Autre travers : être capté(e) par sa propre image et s’en trouver perturbé(e).

 

Concernant les risques techniques, il faut impérativement mettre tous les atouts de son côté pour les contrer au maximum. Mieux vaut vérifier suffisamment en amont le bon fonctionnement de son ordinateur (batterie chargée à bloc !), de sa webcam et peut être télécharger et installer le lien de la plateforme via laquelle l’entretien va se dérouler. Quant aux connexions ou débits poussifs, on peut envisager de réaliser son entretien dans un espace extérieur doté de tout un environnement opérationnel et par conséquent rassurant.

 

On se méfie aussi de tout élément perturbateur susceptible d’anéantir la crédibilité et la qualité d’un entretien s’il se trouvait parasité par un aboiement ou un bruit d’appareil électroménager, ou par un enfant surgissant à l’écran même si cela est généralement accueilli avec bienveillance.

 

L’entretien d’embauche à distance, contrairement au télé-travail, ne peut subir ce genre d’aléas, même si les circonstances peuvent laisser penser à une meilleure tolérance de part et d’autre, mieux vaut rester bien concentré en ayant éliminé toutes sources de stress potentielles (non, on n’élimine pas le chien, on peut juste le mettre dans le jardin !).

 

On pense aussi au décor dans lequel on réalise son entretien. Pas de chaussettes sur le canapé ou de bazar plein la chambre, selon l’endroit dans lequel l’entretien visio se déroule. On évite aussi les fonds d’écran version ile paradisiaque dans le cadre de notre entretien. C’est (parfois) drôle en réunion mais pas en entretien d’embauche !

 

Bien sûr avant de signer sa promesse d’embauche, il semble important (évident ?) de pouvoir bénéficier d’un entretien en face à face. Une rencontre avec son futur N+1 ou sa future DRH, sur site, permet en tout état de cause d’appréhender, de ressentir l’ambiance de la structure à intégrer (même si actuellement, les bureaux sont plutôt désertés par les salariés en télé-travail).

Quel que soit son format - distanciel ou présentiel - un entretien d’embauche doit de toute façon être préparé afin de mettre tous les atouts de son côté pour en garantir le meilleur déroulement possible.

 

Emmanuelle Cocault