Important Informations COVID-19


Concernant le COVID-19 et suite aux mesures gouvernementales,

Vous êtes invité.e à continuer de postuler et vous inscrire en ligne.

Les cabinets sont fermés au public, néanmoins les équipes continuent de travailler et sont disponibles pour vous accompagner dans vos recherches, en ligne, par téléphone et mail.

OK

Expérience candidat : kezako ?

Face à un marché de l’emploi actuellement compliqué, dans lequel grands comptes et PME peinent à recruter, une bonne expérience candidat s’avère primordiale.

 

Prendre soin de « nos » candidats

 

Si le poste à pourvoir constitue l’attrait essentiel pour un candidat en recherche active ou en veille, son choix est également conditionné par le fait de connaître l’entreprise à laquelle il envoie sa candidature, de s’approprier les valeurs de celle-ci, bref ! de l’aimer et d’arriver à se projeter dans cette nouvelle aventure professionnelle.

 

Du 1er clic sur une offre d’emploi à la signature de la lettre d’engagement, toute cette période s’apparente à une phase de séduction au cours de laquelle le recruteur doit tout mettre en œuvre pour captiver l’attention de candidats qui détiennent leur part du pouvoir de décision dans un recrutement. C’est ce que l’on appelle l’expérience candidat.

 

Captiver et dorloter en gardant à l’esprit que derrière toute candidature se trouve un être humain. Cela semble tellement évident, mais parfois le manque de considération de certains recruteurs peut laisser planer un léger doute !

 

Entreprises comme cabinets de recrutement s’appliquent à définir leur relation aux candidats de la plus positive des façons. Conseil, accompagnement, personnalisation, suivi de la relation… autant de valeurs qui donnent envie et qui sont, c’est certain, mises en œuvre dans la plupart des cas.

 

Recruteurs : prendre soin de votre image !

 

Un bon comme un mauvais recrutement affecte l’image de votre structure.

 

Un candidat pas vraiment « emballé » par le process de recrutement que vous avez mis en place a toutes les chances de ne pas aller au bout de celui-ci.

 

Une définition de poste aux contours insuffisamment précis ou qui ne correspond pas vraiment à l’annonce mise en ligne. Une multiplication du nombre d’entretiens qu’ils soient physiques ou en visio. Une absence de feedback sur l’entretien réalisé et l’avancement du recrutement… autant de points qui risquent de faire hésiter le candidat, voire se désister.

 

Sans parler d’une intégration ratée en raison d’un décalage entre la réalité de l’entreprise et du poste, et l’image donnée au moment des entretiens. Intégration ratée dont le résultat est la fin prématurée de la collaboration.

 

Comme autant de temps perdu de part et d’autre.

 

A l’inverse, un bon process de recrutement impacte de façon positive votre structure.

 

Que ce process aboutisse ou non à son intégration, le candidat satisfait se souviendra de vous. Il n’hésitera pas à postuler à une autre offre, il n’hésitera pas non plus à évoquer votre entreprise dans son entourage.

 

Un bon process satisfait également vos collaborateurs lorsque les rôles sont clairement définis dans le déroulement des recrutements.

 

Comme autant de gain de temps !

 

Quelles clés pour une expérience candidat réussie ?

 

Site et opportunités :

 

Navigation au top, formulaire de candidature allégé, précis et simple,  offres d’emplois attractives : le site internet doit être votre vitrine.

 

Ne pas hésiter à faire appel à des professionnels afin de booster le référencement du site et d’optimiser la navigation sur les différentes pages.

 

On procède également au nettoyage méthodique de ces listes interminables d’offres qui semblent ne jamais être pourvues et en ligne depuis plusieurs mois. Des offres obsolètes, en ligne ne font pas très sérieux et peuvent inquiéter les candidats en recherche.

 

Les offres véhiculent les valeurs que les recruteurs souhaitent mettre en avant : au-delà d’un poste, c’est aussi l’image de l’entreprise ou du cabinet qui est mise en avant.

 

Prendre le temps de peaufiner les offres diffusées, pour qu’elles illustrent vraiment les valeurs que l’entreprise souhaite partager.

 

Alors, sans réinventer la poudre, on fait du beau, du navigable, du rapide et du réaliste ! tout en gardant à l’esprit qu’un candidat n’accorde que quelques dizaines de secondes de lecture à une offre avant de postuler.

 

Transparence et communication :

 

Une étude évoque qu’1/3[1] des candidats apprécieraient d’en savoir un peu plus sur le process de recrutement et la suite donnée à leur candidature.

 

Être transparent avec les candidats en leur expliquant les différentes étapes du processus de recrutement auxquelles ils vont se trouver confrontés. Nombre d’entretiens, interlocuteurs rencontrés, délais entre chaque entretien, délais de retour quant à ceux-ci, outils et tests utilisés…

 

Sans oublier de formuler une réponse à tous les candidats ayant passé un entretien et non retenus en fin de process. Laisser la meilleure impression possible pour préserver une collaboration future en prenant le temps d’un échange personnalisé.

 

Qu’il peut être tentant d’enjoliver son identité lors d’un recrutement ! Au même titre qu’un candidat peut être tenté de « tricher » un peu sur son CV, une entreprise peut trouver plus vendeur d’embellir le poste à pourvoir ne serait-ce que pour attirer le plus de candidatures possible. Pas très éthique, mais réel !

 

Dans un souci de transparence, succès et échecs méritent que l’on parle d’eux.

 

Il est également positif et essentiel de recueillir le ressenti des candidats. Et améliorer ainsi votre process de recrutement.

 

Traiter les candidats avec considération, se démarquer (vraiment) de la concurrence en communiquant sur vos valeurs en propre, votre singularité.

 

Faire preuve d’honnêteté en réponse aux questions des candidats, en gardant en tête que les valeurs affichées sur le site internet ne doivent pas être des mots aguicheurs et vides de sens.

 

[1] étude CareerBuilder